Star Trek RPG Index du Forum

Star Trek RPG
Plongez dans l'univers de Star Trek

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De courtes réjouissances

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Trek RPG Index du Forum -> Quadrant Alpha -> Vulcain -> Capitale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
S'nyl Selaya
2] Capitaine
2] Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 220
Affectation: Tev'ran
Grade: Capitaine
Rôle: Commandement
Espèce: Vulcain
Compétence:
Argent: 32 000

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 14:17 (2007)    Sujet du message: De courtes réjouissances Répondre en citant

Suite de : Lien

La température habituellement élevée de la planète et son paysage aux tons chauds emplit tous les esprits d’une nouvelle vigueur. Pour des Vulcains voyageurs, rien n’était plus doux que de retrouver son chez-soi après plus d’une année d’exode. Les scientifiques furent accueillis respectueusement et en grande pompe. Un comité tout droit issu des sphères les plus importantes du Haut Commandement s’était déplacé en leur honneur. Nombre de militaires et de civils hauts placés étaient également présents.
Finalement, une réception s’improvisa à l’ambassade dans la longue salle servant habituellement aux dîners importants et l’équipage du Tev’ran se trouva vite disséminé en petits attroupements selon leurs affections respectives. Ici un groupe de chimistes s’entretenait avec un des plus grands savants de Vulcain qui avait eu à connaître de leurs rapports à Starfleet. Là discutaient des ingénieurs de la meilleure façon d’alterner vitesse de distorsion élevée et moyenne en compagnie d’un militaire haut gradé. D’autres rivalisaient d’arguments à propos de l’utilisation très controversée d’embryons humanoïdes pour les expériences scientifiques. D’autre encore buvaient tranquillement leur jus de cactus en écoutant les dernières nouvelles de la capitale.

T’pam et S’nyl évoluaient ensemble aux côtés de l’amiral SOVAL, qu’ils avaient retrouvé au détour d’une conversation à propos des plats cuisinés des vaisseaux. Celui-ci, aimable, leur expliqua qu’on ne pouvait consacrer un trop grand budget aux plats exotiques, d’autant qu’ils conduisaient souvent à de fortes indigestions de la part des Vulcains. Ils devisèrent quelques minutes encore, après quoi l’amiral prit doucement T’pam par le bras et s’éloigna avec lui, laissant S’nyl en pleine conversation avec le Chef cuisinier du Tev’ran, qui lui n’était pas d’accord avec la théorie de SOVAL.

L’amiral et le capitaine quittèrent la réception pour aller discuter plus au calme dans le bureau d’un des chefs de l’administration.


Amiral SOVAL : Capitaine, vous vous souvenez de votre demande d’affectation sur le vaisseau mère de la flotte amirale Cassandre, n’est ce pas ?
Capitaine SELMAK : Effectivement, Amiral, mais je vous rappelle qu’entre temps, puisque aucune réponse ne me parvenait, j’ai effectué une autre sollicitation, et ce sur le tout nouveau vaisseau scientifique de classe D’Kyr.
Amiral SOVAL : Je le sais bien et nous avions à l’époque préféré répondre positivement à cette seconde démarche, étant donné que nous n’avions pas encore une totale confiance en vos compétences.
Capitaine SELMAK : Dois-je comprendre que vous avez changé d’avis ?
Amiral SOVAL : Le brio avec lequel vous vous êtes sortis des situations de crises à bord du Tev’ran, accentuant vos exploits précédents, nous a conduit à envisager une promotion. Nous nous sommes fiés pour ce choix aux évènements récents, qui ont convaincu le Haut Commandement de votre valeur : la création d’une arme contre les Borgs, votre résistance héroïque à ces derniers, votre façon d’avoir géré la crise Romulo-Orionne… Tout cela nous a séduit.
Nous avons décidé de vous attribuer le poste d’Amiral de la flotte Andromède, plus puissante que la Cassandre.

T’pam resta coi. Son expression demeura inchangée mais il ne dit mot. On lui offrait tout à coup le meilleur poste qu’il pouvait espérer dans toute sa carrière et pourtant… Il n’était pas aussi satisfait qu’il devrait l’être.
Le silence qu’il avait autrefois obtenu pour toute réponse après sa demande d’affectation l’avait quelque peu refroidi. Il s’était convaincu de n’être pas à la hauteur et s’était résigné à demander sa mutation sur un vaisseau plus modeste.
Ce choix lui avait d’ailleurs paru idéal après quelques semaines de service : il était scientifique de carrière et les activités du Tev’ran lui plaisaient. L’équipage n’était pas trop pesant et même agréable. Il était capitaine, ce qui lui assurait l’autorité et la direction des opérations dont il avait toujours rêvé. Mieux encore, la vie sur le Tev’ran ne s’était pas révélée aussi ennuyeuse qu’il l’avait craint au début : ils avaient connu en un an ce que d’autres avaient subi en dix. Et puis, il y avait ses amis de la passerelle comme le lieutenant TYREM et l’officier en second SELAYA. Non vraiment, il ne se sentait pas disposé à quitter tout ça.
Il se leva et contempla le panorama à travers une grande baie vitrée en pesant le pour et le contre.


Capitaine SELMAK : Je vais vous parler franchement. Il s’agit certes d’une chance inespérée pour ma carrière mais je pense pouvoir encore apporter beaucoup de choses au Tev’ran et à son équipage.
Amiral SOVAL : Je n’en doute pas. Vous disposez certainement de capacités que nous n’avons pas encore appris à connaître.

Il marqua un temps d’arrêt, se leva puis reprit avant de sortir de la pièce :

« Vous disposez d’un délai de réflexion de quelques semaines. Quand le Tev’ran sera prêt à repartir, nous en reparlerons. D’ici là, allez rejoindre votre équipage et profitez de leur compagnie. Il s’agit peut être de vos derniers instants avec eux. »
_________________
Il n'y a décidément aucune logique dans le comportement humain.

Maître du Jeu


Pour les nouveaux, un super lien


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juin - 14:17 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
S'nyl Selaya
2] Capitaine
2] Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 220
Affectation: Tev'ran
Grade: Capitaine
Rôle: Commandement
Espèce: Vulcain
Compétence:
Argent: 32 000

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 21:42 (2007)    Sujet du message: De courtes réjouissances Répondre en citant

C’est le cœur lourd que le Vulcain se résigna à quitter la pièce où sa vie venait subitement de prendre un nouveau tournant. Il aurait préféré rester seul et réfléchir tranquillement mais des obligations l’appelaient en tant que Capitaine du Tev’ran.
L’endroit l’oppressait. Son exaspération grandissait en même temps que son incertitude. Laissant pour la première fois depuis longtemps éclater un semblant d’irritation, il se vengea sur la porte en la claquant un peu brusquement.
Loin de se sentir mieux, il réussit seulement à s’attirer les foudres d’un militaire qui le fixa avec un air réprobateur non dissimulé en passant, un dossier sous le bras. T’pam rétorqua par un regard vide et s’éloigna en direction de la salle de réception.
Là, il put observer son équipage au (presque) grand complet qui profitait de ses derniers moments en groupe. Quand ses officiers les plus dévoués l’aperçurent, ils levèrent leurs verres en son honneur, y ajoutant une ombre de sourire amical. Le Capitaine les salua aimablement en retour tout en dissimulant les pensées qui bouillonnaient dans son esprit.
Il resta cependant à l’écart. S’approchant du comptoir de ce qui figurait le bar, il commanda un verre et le bût en silence, seul.
S’nyl s’approcha lentement.


S’nyl : Tout va bien, Capitaine ?
T’pam : Tout va très bien, S’nyl.

Il but une gorgée de jus de cactus et contempla le soleil rouge de Vulcain baisser à l’horizon. Après tout, il allait pour le mieux. On venait de lui faire une offre difficile à refuser. Il était entouré de camarades de Starfleet.

S’nyl : Pourquoi restez vous seul, dans ce cas ? Vous devriez profiter de votre équipage une dernière fois avant les jours de congé.
T’pam : Vous ne croyez pas si bien dire.

Il fit onduler les glaçons de son verre, posa ce dernier puis se décida finalement à parler de la situation à la jeune Vulcaine.
Si S’nyl connût un infime instant de déception, elle ne laissa point cette émotion sournoise s’insinuer plus loin dans son esprit.
Elle le félicita de sa réussite. Elle encouragea T’pam à saisir ce qui s’avérait être la proposition la plus avantageuse de sa carrière et préféra taire les paroles évoquant le sentiment de regret que tous allaient éprouver à l’annonce de ce départ pour ne pas accroître encore la peine de T’pam, qu’elle savait présente malgré son visage neutre.


T’pam : Je répugne à partir. Le Tev’ran possède un équipage hors du commun qui fonctionne à merveille. Et puis, nous venons tout juste d’améliorer les capacités du vaisseau.

Pas une seule fois il ne fit référence à son amitié pour les personnes sous ses ordres ou bien à son bonheur de se lever chaque matin pour assurer son poste. Se limitant exclusivement au côté pratique, il expliqua à S’nyl que rarement il avait connu un équipage au travail si efficace et un vaisseau si maniable. Celle-ci approuvait silencieusement, non dupe.
Il était regrettable d’observer que le conditionnement social identique de ces deux êtres les empêchait de réellement communiquer. Sans pouvoir dire les choses véritablement, chacun se contentait de les effleurer à demi-mot, jouant d’adresse pour tenter de faire comprendre à l’un ce que l’autre ressentait sans pour autant remettre en cause l’éducation qu’ils avaient en commun.
Tout n’était que subtilité entre les deux Vulcains qui avaient appris à se connaître pendant l’année écoulée à bord du Tev’ran. Mais cette relation de confiance était sur le point de se terminer. T’pam allait accepter la proposition de SOVAL. Non pas parce qu’il était entièrement convaincu de la justesse de cette décision mais parce qu’il se réconfortait en se disant que, une fois parti, le poste de Capitaine reviendrait certainement à S’nyl.
Et ça le rendait particulièrement heureux, malgré tout.

_________________
Il n'y a décidément aucune logique dans le comportement humain.

Maître du Jeu


Pour les nouveaux, un super lien


Revenir en haut
S'nyl Selaya
2] Capitaine
2] Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 220
Affectation: Tev'ran
Grade: Capitaine
Rôle: Commandement
Espèce: Vulcain
Compétence:
Argent: 32 000

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 18:47 (2007)    Sujet du message: De courtes réjouissances Répondre en citant

La nouvelle de la mutation de T’pam ne fut pas annoncée de suite à l’équipage. Il avait été convenu que ce dernier, dont la réponse positive était intervenue le lendemain de son retour sur Vulcain, bénéficierait d’un délai de rétractation courant jusqu’au prochain départ du Tev’ran. Dans le cas contraire, un discours de formalité précédant la montée à bord des scientifiques devait clôturer la décision du Vulcain et désigner officiellement son successeur.

Rapidement, T’pam s’entendit avec SOVAL pour que S’nyl soit ce successeur. Celui-ci n’y voyait pas d’inconvénient majeur, hormis la jeunesse de la susdite – elle n’avait après tout qu’une centaine d’années. Néanmoins, au vu de son service exemplaire pour Starfleet, de la brillante réussite de ses études et de la renommée considérable de sa famille, le Vulcain voulait bien se plier à la volonté de T’pam. Il fit cependant mine de tergiverser interminablement lors de leurs rencontres et s’accorda même quarante-huit heures de réflexion, pour la forme. Il voulait faire respecter son autorité mais employa surtout ce temps pour se renseigner plus précisément sur S’nyl.

Il donna finalement son accord au double changement de poste de l’équipe de commandement du Tev’ran et en profita pour rencontrer la seconde intéressée, à qui il communiqua la nouvelle. Celle-ci, très maîtresse d’elle-même, ne bougea pas un cil lorsque SOVAL lui notifia son nouveau grade, entre le salut formel de routine et le jus de cactus trop frais. Elle préféra lui signaler qu’il allait finir par dérégler les systèmes d’alarme de toute la communauté Vulcaine s’il continuait à entrer si impunément chez les gens grâce au passe-partout du Haut Commandement.

D’ailleurs, en bonne adepte de la logique, elle avait déjà envisagé la possibilité de sa promotion, coincée entre la nomination d’une personne extérieure au Tev’ran et la désignation d’un autre membre de l’équipage comme Capitaine du vaisseau. L’éventualité pour qu’elle succède elle-même à T’pam arrivait malgré tout en tête de sa liste interne. C’est pourquoi, dans le doute, ce que détestent les Vulcains, elle s’était préparée mentalement à cette sensation. Capitaine du Tev’ran… Un poste inespéré pour quelqu’un d’aussi jeune et d’aussi peu expérimenté, comparé aux vieux « loups » qu’elle idolâtrait plus jeune en parcourant les archives de Starfleet.

Pourtant, elle pensait pouvoir se montrer à la hauteur de la confiance qu’on lui accordait. Elle savait prendre les bonnes décisions quand il le fallait et ne lésinait pas sur la quantité de travail et d’effort à fournir quand il s’agissait de faire fonctionner un vaisseau. Sur le plan théorique, elle n’avait pas encore rencontré de cadet qui égalerait un jour son niveau de connaissances. Son seul point faible, mais il était de taille, apparaissait sur le plan social. Elle s’exprimait peu et difficilement. Jusqu’à présent, seuls quelques membres de la passerelle avaient réellement commencé à cerner son caractère et sa façon d’être. Heureusement, ceux-là, en principe, ne changeraient pas d’affectation, à part T’pam ; ils l’aideraient sans doute à assumer son rôle vis-à-vis du reste de l’équipage. Les autres la connaissaient peu puisqu’elle ne cherchait pas à créer de relations affectives à leur égard, se contentant de donner ou de transmettre des ordres froids et impersonnels, à la manière des Vulcains, sans aller plus loin. Aucune complicité n’avait put se créer. C’est à ce comportement qu’elle se promit de remédier.

Ses pensées cessèrent de courir librement lorsqu'elle chercha à atteindre le niveau de concentration requis pour l’exercice du massage de neuropression. Seule chez elle, elle se détendait de son année de labeur. Elle irait le lendemain se promener dans sa ville natale et saluer sa famille. Une petite dose d’amour et de nostalgie avant d’effectuer la mission obligatoire de Starfleet destinée à accéder véritablement au grade de Capitaine.

_________________
Il n'y a décidément aucune logique dans le comportement humain.

Maître du Jeu


Pour les nouveaux, un super lien


Revenir en haut
S'nyl Selaya
2] Capitaine
2] Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 220
Affectation: Tev'ran
Grade: Capitaine
Rôle: Commandement
Espèce: Vulcain
Compétence:
Argent: 32 000

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 21:01 (2007)    Sujet du message: De courtes réjouissances Répondre en citant

S’nyl mit un pied dehors tout en ajustant une dernière fois ses habits civils. Elle n’était plus vraiment habituée à porter des vêtements « normaux » - hormis son pyjama, certes – mais ne désirait pas détonner dans la chaude capitale Vulcaine en portant l’uniforme de la Fédération, bien qu’il lui soit plutôt seyant selon certains. Passons. Elle sortit donc et contempla un instant la ville dans sa beauté matinale : un ciel rosé recouvrant une ville encore ombragée par endroits, un soleil se levant à l’horizon en diffusant des reflets rougeoyants de toute part et les montagnes immenses, floues, énigmatiques.

Son regard s’attarda sur ces dernières où trônait dans ses souvenirs le Mont Selaya, puis se détourna pour emprunter la route. Elle se dirigeait vers la maison familiale en prenant toutefois garde à emprunter le chemin le plus long, comme pour profiter le plus possible du paysage urbain. La métropole n’était en soi pas très éloignée d’une ville Terrienne. Elle comportait elle aussi son lot de gratte-ciels, de pollution et de charlatans en tous genre. Mais les couleurs des bâtiments connaissaient des nuances bien plus chatoyantes que le gris Terrien habituel, sans doute du fait de la composition un peu différente du sol, et la chaleur était bien plus intense, voire suffocante selon les saisons.

Coutumière des caprices de la température, S’nyl évoluait sans peine parmi ses congénères. Ils n’étaient néanmoins pas très nombreux dans les rues. Tous préféraient la solitude et l’isolement, ou tout du moins l’absence de foule grouillante, peu propice au calme et à la réflexion – deux éléments à l’origine de la logique sans faille dont ils faisaient habituellement preuve. Et puis, la chaleur n’invitait pas vraiment à s’attarder entre les immenses buildings et les quelques arbres préservés de la sécheresse, même pour les habitués.

La jeune Vulcaine arriva bientôt en vue de la maison de ses parents. Elle y demeura toute la journée avant de prendre le chemin du retour, confrontée cette fois à un joli crépuscule.

_________________
Il n'y a décidément aucune logique dans le comportement humain.

Maître du Jeu


Pour les nouveaux, un super lien


Revenir en haut
Zéta
0] Maître du Jeu
0] Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 400
Affectation: Diamant Borg
Grade: Maître du Jeu
Espèce: Borg
Compétence:
Argent: INFINI

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:32 (2007)    Sujet du message: De courtes réjouissances Répondre en citant

Attribution des points et de l'argent pour le sujet "De courtes réjouissances" :

- Point de compétence : 5
- Argent : 5 000

MAJ S'nyl :

- Compétence : 32%
- Argent : 12 000

_________________
<a title="Gewinnspiel Mafia" href="http://www.mafia1930.com/index.es?action=index&memberID=4959741" target="_blank"><img alt=" Online Game" src="http://www.mafia1930.com/img/fr/banner/themafia_234x60.gif?__cv=171f483e8c4546360ceb301ae7067500" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:02 (2018)    Sujet du message: De courtes réjouissances

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Trek RPG Index du Forum -> Quadrant Alpha -> Vulcain -> Capitale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com